Retourner au blogue
jeudi, 20 mai 2021
Guide des ravageurs et des maladies du gazon

Guide des ravageurs et des maladies du gazon

Il n'y a rien de plus ennuyeux que les insectes nuisibles qui ruinent une jolie parcelle de terre, d'herbe ou de gazon, mais malheureusement les insectes ravageurs sont très communs. Ils trouvent facilement le moyen de s'infiltrer dans les jardins, les parcs et les terrains.

Quel est l'insecte ravageur du gazon le plus courant?

Différents insectes nuisibles présents dans la terre peuvent être responsables de la dégradation de votre gazon, mais lequel est le plus courant ? L'insecte nuisible le plus courant pour le gazon auquel vous devez faire attention est le ver blanc

Le ver blanc est le terme générique qui désigne les premiers stades de plusieurs espèces de scarabées, comme le scarabée de mai, le scarabée vert de juin et le scarabée japonais. Quelle que soit la variante des vers blancs, ils ont tous un aspect assez similaire donc ils sont faciles à identifier. Il s'agit de petites larves blanches. Leur taille varie d'un huitième de pouce à un pouce et demi et elles ont un corps blanc épais qui est généralement enroulé en forme de C. 

On les trouve généralement à environ un pouce sous la surface du sol. Ce qui rend les vers blancs particulièrement problématiques, c'est le fait qu'ils détruisent l'herbe à partir des racines, car ils passent leur temps à manger les racines, de sorte que l'herbe ne peut pas pousser et meurt au-dessus de la surface. 

Si vous soupçonnez une infestation de vers blancs sur votre gazon, il est recommandé d'appliquer un insecticide sur la zone spécifique affectée ou de contacter un professionnel. Le meilleur moment pour administrer votre insecticide est le mois d'août. Vous aurez ainsi les meilleures chances de contrôler la situation.

À quoi ressemblent les maladies du gazon?

Outre les parasites du gazon, votre pelouse et votre gazon peuvent également être affectés par des maladies. Bien qu'elles ne soient pas rares, les maladies du gazon sont tout aussi gênantes et dommageables que les parasites de la pelouse. 

Il existe différents types de maladies qui peuvent affecter votre gazon et de nombreux facteurs contributifs qui peuvent causer ces maladies. Pour faire face à la situation, vous devez savoir quel est exactement le problème pour évaluer avec précision les mesures de lutte à mettre en œuvre. 

Les facteurs les plus courants contribuant aux maladies et aux zones mortes de la pelouse sont une pelouse de mauvaise qualité, une fertilisation non adéquate, des problèmes de tonte ou une mauvaise gestion générale de la pelouse. Cependant, tous ces problèmes peuvent être facilement résolus pour que votre pelouse retrouve une allure saine et verdoyante. 

Comme il existe plusieurs types de maladies du gazon, leur identification dépend du type de maladie dont souffre votre pelouse. Parmi les indicateurs courants d'une maladie du gazon, on y retrouve les taches brunes, la présence d'oïdium blanc au sommet des brins d'herbe ou de sangles rouges sur votre gazon

Maladies courantes du gazon au Canada

Cercles de fées

Bien que cela semble être la chose la plus éloignée d'une maladie, le cercle de fée est en fait un phénomène naturel extrêmement problématique pour le gazon. Les cercles de fée peuvent apparaître sur presque tous les types de gazon, du pâturin aux Bermudes. 

Les cercles de fées se produisent en raison de la présence de plusieurs champignons à la surface de votre pelouse. De multiples facteurs peuvent contribuer à la présence de ce champignon, comme des souches d'arbres enterrées ou un excès de débris d'herbe à la surface du gazon, car le champignon se développe dans les zones à forte teneur en matières organiques. 

Il est relativement facile d'identifier les cercles de fées, notamment les champignons. Le signe le plus courant à rechercher est la présence de champignons, car ils se forment souvent sur le bord extérieur de ces anneaux de fées. En outre, les anneaux féeriques ont tendance à présenter une herbe plus foncée à l'extrémité de l'anneau qu'à l'intérieur ou à l'extérieur de l'anneau. Si vous identifiez ces symptômes, vous avez probablement un problème de cercle de fée.  

Maladie du fil rouge

Le fil rouge est une autre maladie qui n'est pas rare au Canada et qui est souvent présente au printemps ou au début de l'été, car les conditions à cette période de l'année permettent à la maladie de se développer. L'un des principaux symptômes du fil rouge est la décoloration de l'herbe, qui prend une teinte rouge à mesure que la maladie s'installe. Un autre symptôme clé est qu'elle peut produire un fin fil rouge qui lie les brins d'herbe entre eux. 

Le fil rouge peut varier en taille et se trouve dans les graminées pauvres en azote. En ce qui concerne la taille, le fil rouge peut se présenter sous la forme de taches d'une taille comprise entre 10 cm et 25 cm. Bien qu'il s'agisse de la taille la plus courante, les plaques affectées peuvent en fait devenir beaucoup plus grandes. Il est donc important de traiter le problème dès que vous l'identifiez. 

La fusariose

La plaque de fusarium, souvent appelée moisissure des neiges, est une des maladies du gazon les plus courantes au Canada. Malheureusement, cette maladie peut apparaître à n'importe quel moment de l'année, bien qu'elle apparaisse le plus souvent après des périodes de neige. Sa présence peut être constatée dans une multitude de types de graminées différentes, y compris le pâturin des prés et les fétuques

Les symptômes de cette maladie commencent par de petites plaques d'herbe qui deviennent jaunes puis brunes en mourant. Bien qu'elles puissent être contenues dans ces petites taches et rapidement corrigées, si elles ne sont pas traitées, ces plaques mourantes peuvent atteindre une taille de 12 pouces. Elles peuvent également développer une croissance fongique au sommet de l'herbe qui peut souvent être confondue avec le fil rouge. 

Si vous pensez que votre pelouse souffre de l'une des maladies mentionnées ou si vous observez des signes de problèmes similaires, contactez Vertdure pour que votre pelouse retrouve sa pleine santé. 

Les insectes canadiens communs qui sont nuisibles aux pelouses 

En plus des vers blancs déjà mentionnés, il existe d'autres types d'insectes nuisibles que l'on peut trouver dans les pelouses au Canada. Voici une liste de certains des insectes nuisibles les plus courants que l'on peut trouver dans les pelouses canadiennes.

Les punaises des céréales

La punaise des céréales est la plus active pendant les mois d'été, de sorte que les dégâts qu'elle cause sont souvent identifiés à tort comme des dégâts dus à la sécheresse. De ce fait, le problème est souvent identifié plus tard que souhaité, lorsque les dégâts sont déjà faits. Cela signifie également que les gens traitent l'herbe pour les dommages causés par la sécheresse plutôt que pour les dommages causés par la punaise velue, ce qui fait que la cause profonde du problème n'est pas traitée. 

Ces punaises se nourrissent de votre herbe, ce qui enlève tous les nutriments de l'herbe elle-même. Par la suite, les punaises produisent et libèrent des enzymes qui font brunir et mourir l'herbe

Les larves de la mouche de la grue

Comme les vers blancs, les larves de la mouche de la grue sont la forme larvaire d'un insecte adulte. Ce sont les jeunes versions de la mouche de la grue européenne. Elles sont plus fréquentes en automne et au printemps.

Les signes d'une infestation par les larves de la mouche de la grue sont très similaires à ceux d'une maladie normale du gazon: l'herbe brunit et meurt. Cependant, pour déterminer si vous avez une infestation de tipules plutôt qu'une maladie du gazon, vous devez regarder sous la surface de votre pelouse. S'il y a des tipules, vous verrez une collection de longs insectes gris et épais ressemblant à des vers.

La pyrale des prés

Un autre type d'insecte nuisible que l'on trouve couramment dans les pelouses est la pyrale des prés. Ces ravageurs sont légèrement similaires aux deux précédents, car ils se développent à la surface de votre gazon plutôt que sous la surface et se nourrissent des racines. 

La pyrale des prés frappe le plus souvent au début du printemps en se nourrissant des brins d'herbe. Cependant, les dégâts causés par ces ravageurs sont plus importants pendant les mois d'été, car le soleil intensifie les dommages causés aux plantes touchées, les pyrales ayant déjà endommagé la couronne. 

Pratiques culturales visant à réduire la probabilité de maladies des pelouses 

Malheureusement, la présence de parasites et de maladies est courante au Canada. Ce sont des problèmes qui affectent les pelouses, les parcs et les champs partout. Ils constituent sans aucun doute un désagrément qui nécessite du temps et de l'argent pour y remédier. Cependant, vous pouvez prendre une longueur d'avance et mettre en œuvre des pratiques culturales pour empêcher les maladies de se développer

L’irrigation 

L'eau est l'une des principales sources qui contribue à une herbe saine. Vous avez besoin de bonnes techniques d'arrosage pour assurer la santé de vos plantes et de vos herbes. S'il y a trop d'eau dans votre sol, il n'y aura pas d'aération et les racines ne pousseront pas. De même, si l'herbe ne reçoit pas d'eau, elle ne recevra pas les nutriments dont elle a besoin. 

Il est donc important d'évaluer le type de gazon que vous avez et l'apport en eau dont il a besoin. Une fois cela fait, mettez en place un système ou une routine qui vous permettra de fournir les conditions parfaites pour votre gazon. L’arrosage est l'un des éléments les plus importants à prendre en compte pour permettre à votre gazon de prospérer et d'éviter les maladies. 

La fertilisation 

Déterminer le type et la quantité d'engrais dont votre pelouse a besoin est extrêmement important. Bien que la plupart des touffes aient besoin d'engrais pour compléter leur apport en fer et en azote, une trop grande quantité d'un élément particulier peut mettre en danger la santé de votre gazon. Un excès d'engrais peut favoriser la croissance de champignons tels que les taches foliaires, créant ainsi d'autres problèmes pour vos plantes. 

Une bonne règle de base est d'appliquer une fois par an 4 à 6 livres d'engrais par  1000 pieds carrés de pelouse. Pour des résultats optimaux, appliquez votre engrais lorsque votre gazon est au plus fort de sa croissance. 

 

Comment fertiliser votre pelouse pour obtenir les meilleurs résultats

 

La tonte

Il est important que vous tondiez votre gazon à la hauteur recommandée, car cela vous donnera les meilleures chances d'éviter les maladies. Cela garantit que l'herbe est suffisamment longue pour contenir les nutriments nécessaires à son développement. 

En outre, la fréquence à laquelle vous tondez votre pelouse doit être prise en compte. Il ne faut jamais couper plus d'un tiers de la longueur du brin d'herbe. Observez la vitesse de croissance de votre gazon et vous saurez ainsi à quelle fréquence vous devez le couper. 

Si vos mesures préventives n'ont pas porté fruit, contactez Vertdure pour obtenir l'aide d'un expert.

Une réalisation de Triomphe marketing et communication