Retourner au blogue
jeudi, 10 d?cembre 2020
Différences entre un gazon artificiel et naturel

Différences entre un gazon artificiel et naturel

Vous vous êtes enfin décidés à installer une pelouse et vous hésitez encore entre gazon artificiel et naturel? Le choix n’est pas toujours évident et ce n’est pas facile de distinguer entre ces deux types de gazon. Pour comprendre les différences qui séparent le gazon artificiel du naturel, nous allons parcourir les divers principes de leur installation, entretien et usage.

Gazon artificiel versus gazon naturel 

Avantages et inconvénients du gazon naturel

Le gazon naturel est bénéfique pour l’environnement puisqu’il produit de l’oxygène et capture le carbone. Tout espace vert sert à améliorer le bien-être et réduire le stress. Contrairement au gazon artificiel, l’herbe naturelle n’entraîne pas l’apparition des ions d’argent dont l’accumulation suscite des inquiétudes. Un gazon naturel bien entretenu aidera à la vie des plantes et insectes et fera partie intégrante de votre jardin. De plus, faire pousser votre propre gazon est une expérience merveilleuse et qui coûte beaucoup moins cher que le gazon artificiel.

Le plus dur avec le gazon naturel c’est l’entretien qui nécessite beaucoup de temps, surtout en été. Plusieurs soins sont à pratiquer régulièrement tels que désherber, fertiliser et tondre. De plus, vous devez vous procurer les produits et les outils nécessaires. 

Avantages et inconvénients du gazon artificiel 

Le meilleur atout du gazon artificiel c’est qu’il nécessite vraiment peu d’entretien. Il résiste à un usage fréquent et supporte le trafic piétonnier. Cela vous donne la liberté d’utiliser votre pelouse quand bon vous semble, même en hiver sans avoir à vous soucier de l’herbe boueuse. De plus, le gazon artificiel se marie très bien avec les petits espaces. Il embellira votre maison et vous n’aurez pas besoin de vous armer d'outils d’entretien.

Le gazon artificiel est aussi idéal pour les zones ombragées qui poussent plus lentement. Il revêt un volet pratique important et pourrait même être posé directement sur le béton. Cependant, sa pose est chère et nécessite une installation par un professionnel. De plus, il s’agit d’une solution permanente à durée de vie assez limitée qui varie selon la qualité. Il est également nécessaire d’ajouter des sous-couches ou une base de sable sur les surfaces uniformes avant de poser le gazon artificiel. Sans oublier qu’il constitue un obstacle pour la faune locale et l’atmosphère.

Comment entretenir un gazon artificiel? 

Pour garantir la durabilité d’un gazon artificiel, il faut éviter de trop le traumatiser en y entreposant des matériaux lourds. Il faut également éviter l’utilisation des brosses en fil de ferme et les jets d’eau à haute pression.

Et pour bien entretenir votre pelouse, il faut veiller à ce qu’elle soit toujours propre et effectuer certains soins :

  • Bien nettoyer le gazon synthétique et enlever toutes les feuilles et les déchets.
  • Brosser fréquemment le gazon et de temps à autre, utiliser un souffleur ou aspirateur pour les feuilles.
  • Éliminer les mauvaises herbes. Le désherbage est très important pour maintenir la pelouse en bon état.
  • Rincer quotidiennement les tâches dues à l’usage fréquent.
  • Faire des réparations quand c'est nécessaire.

Gazon artificiel et environnement

La fabrication et l’installation du gazon synthétique ainsi que son démantèlement produisent plusieurs déchets. Mais lors de son usage, il ne nécessite pas de tontes ni d’opérations d’entretien qui décompactent le gazon. Ainsi, à long terme, son émission de déchets revient à presque celle du gazon naturel.

La toxicité sédimentaire causée par l’entretien de l’herbe naturelle est supérieure à celle du gazon synthétique. En effet, c’est la facilité d’entretien du gazon artificiel qui en fait, pour certains, un choix écologique ; par exemple, il nécessite peu d’arrosage et entraîne donc une moindre consommation d’eau. Cependant, contrairement au gazon naturel, il n’est ni absorbant, ni filtrant, ni purifiant et accumule la chaleur ce qui en fait un facteur favorisant du réchauffement climatique.

Le gazon artificiel pour quels usages ?

Il existe trois usages du gazon synthétique :

1. Pour le jardin

Il s’avère idéal si vous possédez un petit jardin qui est peu ensoleillé ou une terrasse à laquelle vous souhaitez ajouter une touche de verdure. Il nécessite peu d’entretien et vous pourrez continuer à utiliser l’espace comme avant sans trop vous soucier de l’entretien.

2. Pour les aires de jeux 

Le gazon artificiel à poils courts est idéal pour ces lieux. Il doit être bien résistant à l’arrachement pour pouvoir perdurer. Les gazons synthétiques peuvent permettre l’amortissement lors des chutes pour une meilleure sécurité de ceux qui y jouent. 

3. Pour les terrains sportifs 

Il faut là encore privilégier les gazons à brins courts qui possèdent une bonne résistance à l’arrachement. Ces dernières années, le gazon synthétique a su, grâce à de nombreuses propriétés, se métamorphoser au gré du besoin pour assurer la sécurité des joueurs.

L’installation du gazon artificiel 

L’installation d’un gazon artificiel exige généralement l’intervention d’un professionnel, ce qui augmente les coûts déjà élevés à l’achat. Il est important de prendre en considération la qualité du sol et l’évacuation des eaux, avant de décider de poser le gazon. Le sol doit être capable de supporter le poids de la pelouse et vous devez adapter le type du gazon selon la situation. De plus, il n’est pas rare de devoir préparer le terrain avant la pose du gazon.

En fonction de l’espace dont vous disposez, vous devez prendre les mesures parfaites et installer minutieusement votre gazon. Pour garantir une bonne fixation du gazon et des découpes précises, il est préférable de faire appel à des experts.

Le gazon naturel: une meilleure alternative 

Si vous possédez un jardin bien vivant, le gazon naturel est votre meilleure option. Il offre un environnement naturel à votre jardin et contribue à la fraîcheur de son atmosphère.

Pour sa mise en place, deux techniques prédominent :

  • Le semis : cette technique exige d’enlever toutes les plantes enracinées, d’aplanir l’espace puis de semer les graines. Après un arrosage fréquent, les résultats apparaissent au bout de 10 semaines.
  • En rouleau : cette alternative nécessite une petite préparation du terrain et puis la pose du gazon. Vous obtiendrez une pelouse verdoyante au bout de deux semaines.

Facilement installé, le gazon naturel joue un rôle important dans la réduction de vos coûts énergétiques et augmente l’attrait et la valeur de votre propriété. Il s’agit d’une alternative naturelle qui correspond aux amoureux de la nature et permet de créer un espace beau, authentique et rafraîchissant.

Jardiner, un vrai plaisir !

Pour garder votre pelouse harmonieuse, il faut assurer une préparation minutieuse du sol et l’entretenir fréquemment pour lutter contre les mauvaises herbes, la sécheresse et les insectes. Voici quelques pratiques nécessaires pour un bon entretien de votre pelouse :

Il s’agit là d’un investissement physique et mental favorable à la santé. Ces pratiques aident à stimuler les muscles et le cœur et surtout réduisent le stress et la dépression. En effet, le contact avec la nature, l’exposition au soleil et le plaisir de voir évoluer votre pelouse et palper les changements auxquels vous avez contribué entraînent satisfaction et bien-être.

Impact du gazon naturel sur l’environnement

Outre sa qualité esthétique, le gazon naturel protège contre l’érosion du sol. En effet, il favorise le renforcement du sol et participe à la réalimentation de la nappe terrestre. ?De plus, le feutre du gazon empêche la migration des éléments chimiques vers la nappe phréatique et se nourrit des bactéries. Ainsi il filtre l’eau de pluie et les éléments chimiques. 

Le gazon naturel permet également d’absorber les sons et les bruits. Il participe ainsi à la diminution de la pollution acoustique. Il respecte l’environnement en emprisonnant le carbone et en produisant de l’oxygène et rafraîchit l’atmosphère. 

Les divers types de gazon

Selon l’usage, on distingue divers types de gazon : 

  • Gazon ornemental : c’est une pelouse verdoyante et dense qui revêt un côté esthétique important et dont l’entretien est essentiel. Elle sert à mettre en valeur un bâtiment ou des massifs d’arbres et de fleurs et ne résiste pas au piétinement.
  • Gazon de loisir et détente : c’est une pelouse résistante au piétinement, idéale pour les pique-niques ou les jeux en famille. Elle doit être plus solide et nécessite moins de soins.
  • Gazon fleuri : colorée et écologique, cette pelouse ajoute de la biodiversité à votre jardin. Elle ne nécessite que peu de tontes et revêt un aspect naturel.
  • Gazon dédié au sport : cette pelouse supporte le piétinement et résiste à l’arrachement. Elle nécessite un entretien minutieux pour garantir sa durabilité.
  • Gazon de couverture : cette pelouse pousse dans la majorité des régions et supporte bien la sécheresse. 

La pelouse artificielle est une alternative du gazon naturel idéale pour ceux qui ne souhaitent pas entretenir leurs pelouses. Elle est aussi recommandée dans les espaces ombragés ou difficilement accessibles et peut s’accommoder avec divers types de sol.

Le meilleur gazon selon le type de terrain

Selon le type de terrain que vous possédez, pour choisir le meilleur gazon adapté, trois critères importants sont à prendre en considération :

1. L’usage (ornement, loisir, sport…)
2. L’exposition au soleil et la résistance aux conditions climatiques
3. L’entretien 

Ainsi, la pelouse parfaite est celle qui s’adapte à l’espace et aux besoins de chacun, par exemple :

  • Pour un toit-terrasse ou un jardin classique : vous pouvez choisir un gazon naturel qui saura s’harmoniser avec l’espace et y ajoutera une touche de fraîcheur.
  • Pour un jardin décoratif, une pelouse ornementale est idéale. Vous pouvez mettre en place un gazon synthétique si l’espace n’est pas très sollicité, mais les amoureux de la nature se pencheront vers une pelouse naturelle.
  • Pour un terrain de sport, le plus important est de choisir une pelouse résistante au piétinement. Les choix varient et la meilleure alternative dépend de la fréquence d’utilisation, de la région et de l’entretien.
  • Pour un balcon, surtout si l’espace est ombragé, l’installation de gazon synthétique est assez fréquente.

Une fois que vous avez choisi le bon gazon pour vous, il ne reste plus qu’à l’installer et en profiter. Si vous avez besoin d’aide pour l’entretien de votre pelouse, vous pouvez consulter nos conseils ou nos forfaits ou bien nous contacter directement pour plus de renseignements. Spécialiste du traitement des espaces verts depuis 30 ans, Vertdure saura satisfaire vos besoins et garantir un service de qualité qui respecte l’environnement.

Une réalisation de Triomphe marketing et communication