Retourner au blogue
mardi, 29 mars 2022
Comment le gel peut affecter ma pelouse?

Comment le gel peut affecter ma pelouse?

L'entretien de la pelouse peut être complexe et prendre du temps, mais vous pouvez avoir une belle pelouse en un rien de temps avec un peu de patience. Le gel est plus courant en hiver et il se produit lorsque la température descend en dessous de zéro, provoquant le gel de l'eau dans l'herbe et le sol. Cependant, le gel peut être bénéfique pour votre pelouse, car il aide à prévenir certaines maladies.

Bien que le gel cause souvent des dommages, il existe des moyens de réduire son effet sur votre pelouse par temps froid. Dans cet article, nous vous expliquons comment le gel peut affecter votre pelouse et ce qu'il faut faire pour le prévenir!

Qu'est-ce qui cause le gel sur la pelouse?

Le gel est une fine couche de glace qui peut se former sur le sol ou sur d'autres surfaces lorsque la température descend en dessous de 0 °C. La température idéale pour les pelouses se situe entre 15,5 °C et 21 °C. Le givre se forme sur l'herbe et d'autres plantes lorsque la vapeur d'eau de l'air se condense sur les feuilles et les tiges.

Étant donné que les tissus végétaux sont poreux, l'eau peut également geler à l'intérieur des cellules, causant d'autres dommages aux tissus de la plante. Le printemps est le moment idéal pour commencer à penser à la prévention du gel sur la pelouse. L'herbe est particulièrement sensible au gel, car elle est courte et perd donc rapidement de la chaleur. Une couche de givre ne tue généralement pas l'herbe, mais elle l'affaiblit, la rendant plus vulnérable aux infestations de mauvaises herbes et aux maladies.

 

Comment réparer un gazon abimé 

 

À quel type de dégâts dois-je m'attendre en cas de gel?

Le type de dommages causé par le gel dépend du climat, de l'emplacement et du type d'herbe que vous avez sur votre pelouse. Les dégâts sont le plus souvent superficiels et les brins d'herbe ont tendance à brunir.

Ce tissu mort tombera et exposera un tissu vert sain en dessous, mais parfois il reste et affecte la nouvelle croissance de l’herbe qui commence au printemps. Les problèmes causés par le gel peuvent également tuer une plante ou l’herbe. Ceci est généralement appelé "fissure de gel" ou "insolation" lorsqu'il se produit sur des arbres encore dormants, mais qui commencent à générer une certaine croissance en prévision du printemps. 

 

Combien coûtent les services d'entretien de pelouse au Québec?  

 

Pourquoi le gel endommage-t-il ma pelouse?

Le processus d'endommagement du gel est quelque peu complexe. Lorsque l'eau gèle, elle se dilate, ce qui signifie qu'elle prend plus d’espace que sous forme liquide. Si l'eau des brins d'herbe gèle, elle poussera contre les parois cellulaires, les faisant éclater. Les cellules éclatées libèrent des enzymes qui détruisent ensuite la chlorophylle de la plante, la faisant brunir. C'est ce que nous voyons sur nos pelouses en hiver.

 

Service d'entretien de pelouse

 

Comment le gel peut affecter mon terrain? 

Le gel affecte les pelouses de différentes manières:

  • Le gel peut endommager vos plantes?
  • L'herbe peut brunir?
  • Il peut ruiner la structure de votre sol?
  • Il peut tuer vos plantes?
  • Le gel peut endommager les semmences à gazon?

Le gel peut endommager vos plantes

Les cellules végétales des tiges et des pétales de vos plantes se dilatent et éclatent lorsque l'eau gèle à l'intérieur, causant des dommages permanents.

L’herbe peut brunir

Si vous avez déjà vu des brins d'herbe bruns, vous savez à quoi ressemblent les dommages causés par le gel. Lorsque l'eau gèle, elle se dilate et se pousse hors des brins d'herbe. Lorsque les températures chutent sous le point de congélation, l'eau de vos brins d'herbe commence à geler. Cela empêche l'eau de s'écouler à travers les cellules de vos brins d'herbe, ce qui provoque une déshydratation au sein de la plante. Votre herbe deviendra molle et de couleur brun jaunâtre.

Il peut ruiner la structure de votre sol 

Le soulèvement par le gel se produit lorsque le gel et le dégel du sol font contracter le sol et se dilater, perturbant sa structure. Cela peut entraîner des plaques mortes dans votre pelouse et vous obliger à réensemencer la zone.

Il peut tuer vos plantes

Le gel peut endommager ou tuer vos plantes de façon permanente si la température devient trop basse pendant trop longtemps.

Le gel peut endommager les semmences à gazon

Le gel peut endommager les semis de gazon et les jeunes plants. Parce qu'ils n'ont pas eu le temps de développer des racines robustes, le gel peut tuer les brins d'herbe. Ceci est particulièrement problématique pour les nouvelles pelouses, car elles sont plus susceptibles de contenir des graines et de jeunes plantes que les plus anciennes.

Les dommages causés par le gel diffèrent d'un type de gazon à l'autre. Certains gazons sont conçus pour les climats plus froids, comme le pâturin du Kentucky qui est le type de gazon le plus courant au Québec. Le pâturin du Kentucky supporte mieux les températures glaciales que les gazons de saison chaude comme l'herbe des Bermudes ou l'herbe zoysia, car elles ne produisent pas autant de sucre pendant la photosynthèse, ce qui les protège des températures glaciales.

 

Comment bien entretenir sa pelouse pour de meilleurs résultats

 

Pourquoi éviter de marcher sur l'herbe gelée? 

Si vous marchez sur de l'herbe gelée, vous pouvez endommager davantage votre herbe. Marcher sur de l'herbe gelée finira par casser le brin d'herbe dont les particules d'eau sont gelées. De plus, l'herbe mouillée peut rapidement se transformer en plaques boueuses.

 

Conseil de jardinage du pro

 

Que faire pour éviter les dommages causés par le gel

Bien qu'il soit impossible de prévenir complètement les dommages causés par le gel, il existe des moyens de minimiser les dégâts :

  1. Gardez un œil sur les prévisions météo?
  2. Plantez des vivaces?
  3. Couvrez certaines plantes?
  4. Installez des coupe-vent?

1. Gardez un oeil sur les prévisions météo

Le gel est plus fréquent lors de nuits calmes et claires après une journée froide. Lorsque les prévisions météorologiques annoncent du gel, prenez des mesures pour le prévenir. Vous pouvez vous attendre à ce que les premières gelées apparaissent vers la fin septembre et en octobre. Si vous savez qu'un front froid arrive, protégez vos plantes en les recouvrant de toile de jute, de draps ou de vieilles couvertures. Ces matériaux protégeront vos plantes du froid et aideront à garder l'air chaud autour d'elles.  

2. Plantez des vivaces

Les annuelles doivent être replantées chaque année, mais les vivaces reviendront pendant plusieurs années si elles sont solidement enracinées. Une couche de paillis protégera vos plantes du gel et aidera également à contrôler les mauvaises herbes pendant la saison de croissance à venir. Assurez-vous de sélectionner des plantes et des arbres qui ont le zonage approprié pour votre région.

3. Couvrez certaines plantes

Vous pouvez utiliser des draps, des couvertures ou même de vieilles serviettes pour couvrir les plantes vulnérables lors d'un printemps froid ou d'un gel d'automne tardif. Assurez-vous simplement que la couverture atteint le sol afin qu'il n'y ait pas d'espace où l'air froid puisse pénétrer.

La méthode la plus efficace pour protéger les plantes des dommages causés par le gel consiste à les recouvrir de plastique lorsqu'il est prévu que les températures descendent sous le point de congélation. Vous pouvez utiliser des sacs en plastique ou des feuilles de plastique, mais assurez-vous que le plastique recouvre toute la plante. Vous pouvez également utiliser des bâtons pour créer un paramètre autour de la plante ou de l'arbre que vous couvrez.

Vous pouvez également utiliser des couvertures comme alternative au plastique. Les couvertures de rangées sont faites de divers matériaux et sont disponibles en différents poids, elles offrent donc différents niveaux de protection contre les températures glaciales. Les couvertures de rangées sont bénéfiques pour protéger les petites plantes, car elles sont faciles à placer et peuvent être maintenues solidement en place avec des pierres ou des bâtons si nécessaire.

4. Installez des coupe-vent

Les coupe-vent comme les clôtures ou les haies peuvent offrir une protection en ralentissant la vitesse du vent près de vos plantes et en empêchant l'air froid de s'installer autour d'elles pendant de longues périodes. Cependant, les coupe-vent ne protègent les plantes que d'un côté, vous devrez donc peut-être installer plus d'un coupe-vent si vous avez des plantes qui pourraient être affectées par le vent.

 

Estimation rapide

Une réalisation de Triomphe marketing et communication